Blog des contes basques

  • Ecriture d'un conte basque avec le Centre de loisirs de Ciboure

    Une belle aventure avec les enfants du Centre de loisirs de Ciboure...

     

    Fin 2016, j'ai été contactée par le Centre de loisirs de Ciboure pour une participation à un projet pédagogique... l'objectif était que les enfants écrivent une courte histoire sur la vie locale et participent à toutes les étapes de la création d'un livre : trouver le thème, faire les recherches nécessaires, écrire, dessiner, apprendre du vocabulaire, se l'approprier, mettre en page, imprimer et présenter leur travail à leurs parents et aux institutions locales.

    Pari gagné grâce à l'implication totale de l'équipe pédagique du centre. Ils ont su écouter, organiser les visites dans le village de Ciboure et de Socoa; s'adapter aux enfants et les motiver. Le résultat est merveilleux, le titre du livre "Aventure à Ciboure"... De la tour de Bordagain, à la rencontre avec des marins pêcheurs locaux à l'écoute du Boléro de Ravel, les écrivains en herbe ont apprivoiser toutes ces informations pour écrire une jolie histoire qui a du sens et qui témoigne de la belle créativité dont ils sont capables.

    De mon côté, il s'agissait de ma seconde participation avec un centre de loisirs pour l'écriture d'un livre. Après celui écrit avec le centre de loisirs du CE de la SNCF et de l'EDF, me voilà impliquée avec ce centre de loisirs de Ciboure. 

    J'ai, cette fois-ci, été plus "backstage"... dans l'organisation et la planification des activités. Nous avons commencé avec les enfants par un après-midi de lecture d'un de mes contes. J'avais choisi Pika et le bâton magique et amener le fameux makila de mon père afin de pouvoir leur montrer et leur expliquer ce qu'était ce fameux bâton et sa symbolique. Belle entame de discussion pour que chaque enfant y trouve sa place... même sur mes genoux pour l'une d'entre eux qui a été passionnée par mes boucles d'oreilles...

    Ils ont marché avec le Makila, m'ont raconté le makila de leurs grand-parents, on a dévissé la virolle... Durant la lecture du conte, j'avais choisi mon traducteur, il a été excellent et très fier.

    Et leur livre de commencer à voir le jour. A chaque étape, nous nous rencontrions pour faire un point sur l'avancée.

    En Décembre 2017, les éducateurs et les enfants ont présenté le livre aux parents et représentants de la Mairie. Ils ont édité une centaine d'exemplaires dont un m'a été gentiment offert.

    Quel bonheur pour moi de semer quelques graines par ci par là pour que les enfants s'épanouissent et prennent conscience de ce qui les entoure. 

    Alors si vous êtes professeurs des écoles, éducateur dans un centre de loisirs, pensez-y ...écrire un livre rend curieux !

    Vive la nature, vive la culture et vive les enfants

     

     

  • Rencontre avec des élèves de CE2 Jules Ferry Anglet

    Ecole jules ferry 1

    Par ce billet, je souhaite partager avec vous cette nouvelle expérience.

    J'ai rencontré des élèves d'une classe de CE2 de l'école Jules Ferry d'Anglet au Pays-Basque.

    Ces enfants, agés de 8 ans, ont lu et étudié "les racines et les ailes d'Espérance" dans le cadre de leur projet scolaire autour de la mythologie. Leur institutrice, en collaboration avec la bibliothèque, avait sélectionné quelques livres pour travailler le thème.

    Les élèves ont finalement choisi mon conte sur les sorcières. Outre la lecture silencieuse et à voix haute, l'institutrice a utilisé le conte pour travailler le vocabulaire, les jeux de mots, l'histoire de la sorcellerie au Pays-Basque. Les enfants ont tous adhéré à l'histoire, tellement, qu'ils ont questionné le guide du Musée basque pour savoir s'il connaissait Espérance. La fin de l'histoire a été partagée lors de la classe verte au chateau Ospitalea à Irissary.

    Leur maitresse m'a contactée pour me demander d'intervenir en tant qu'écrivain pour une rencontre avec cette classe. Ils ont donc rencontré un écrivain et les questions de fuser...

    Madame: est-ce que vous dites un écrivain ou une écrivaine ?

    Combien de temps il faut pour écrire un livre ?

    Vous écrivez à l'ordinateur ou sur du papier ?

    Est-ce que vous êtes connue ?

    Il faut combien de temps pour écrire un livre ?

    Est-ce qu'il faut faire beaucoup d'études pour écrire ?

    Combien avez-vous écrit de livres ?

    Pourquou vous avez voulu écrire ?

    Comment vous les vendez ?

    Et durant une bonne heure, nous avons échangé sur des réalités, des possibles, et de nouveaux projets...

    Leur institutrice veut maintenant lire les autres contes de la collection. Les enfants veulent écrire leur propre livre et le présenter à la classe.

    Je leur ai fait une confidence, je suis une ancienne élève de cette école, et, peut être même que j'étais assise dans cette classe il y a plus de 35 ans déjà...

    A tous les professeurs des écoles, pensez aux contes basques pour vos projets pédagogiques. Je vous promets que le support est inépuisable en terme d'"apprenti...sage".

    Céline Aguerre

     

     

     

  • Le CD des contes basques

     

    Contes basques - Enregistrement CD

    Chers lecteurs et amis des contes basques

    Ce premier semestre 2016 a été consacré à l'enregistrement de tous mes contes écrits jusqu'à ce jour.

    L'idée gambadait dans ma tête depuis quelques temps déjà, mais il fallait trouver le temps, un studio et vérifier que ma voix serait suffisamment audible pour vos oreilles.

    Alors, le temps... je l'ai pris à raison de séances de 2 heures pour chaque enregistrement.

    Le studio, j'ai choisi de travailler avec Serge Bianne de Aturri Studio à Mouguerre, avec qui j'ai eu grand plaisir à collaborer.

    Il n'aura fallu qu'un petit quart d'heure pour que Serge valide ma voix pour ce CD, j'ai donc fait comme tous ces artistes dont c'est le métier...

    Enregistrer un CD demande une certaine rigueur et s'apparente beaucoup aux cours de chant. Par exemple, chauffer sa voix et faire des gammes, articuler chaque syllabe.

    La diction, le timbre de voix, la tonalité, la respiration, la posture, le rythme sont des éléments essentiels lors de ces lectures en studio... et je ne parle pas de tous ces ordinateurs et tables de mixage qui sont un tout autre monde pour moi !

    Combien de fois ai-je eu une pensée pour les orthophonistes qui utilisent mes contes durant leur séances de travail avec leurs patients. La langue qui fourche, les inversions de syllabes, les lapsus ont égayé ces après-midi en studio. Croyez-moi, il y a eu quelques fou rire assez mémorables.

    Heureusement, Serge veillait à la virgule, au rythme, à l'intonation qui font que, j'espère, ce CD sera une réussite.

    Vous voulez que je vous dévoile un secret ? Mes testeurs ont aimé... Qui sont-ils? Mes nièces, certains de mes amis, Emile et Xanti, 2 des héros du Magique Hélico-Train. Et je tiens à remercier leurs mamans respectives,qui leur ont fait écouter les contes basques, durant le trajet en voiture les menant à l'école.

    Entre chaque histoire, mon amie chanteuse basque américaine, Andrea Bidart Oteiza, interprètera des chants de la tradition basque. Sa voix est un baume pour le coeur, son parcours de chanteuse est connu des initiés musiciens et artistes basques, mais pas encore du reste du monde. J'émets le souhait qu'avec ce CD, sa voix enchantera le monde francophone.

    Les chants seront enregistrés cet été, et la mise en vente est prévue pour le dernier trimestre 2016. Qui va piano, va sano !!!

    Comment se procurer le sésame ? J'ai décidé de le proposer sous 2 formes : à l'unité, à télécharger sur mon site, ou en CD que vous pourrez acheter directement sur la boutique en ligne ou dans certains lieux de ventes et marchés de Noël.

    Restez connecter sur le site et la page Facebook afin de suivre les aventures du CD des contes basques !

    Merci pour votre fidélité et n'hésitez pas à transmettre la bonne nouvelle du l'arrivée du CD aux médias, à vos amis, aux oiseaux qui entendent le langage des hommes

    Au plaisir de vous rencontrer !

    Céline